Accueil » Secteur Public » La République Numérique, ça change quoi ?

La République Numérique englobe un vaste ensemble de projets initiés par le législateur et qui tendent à accélérer la transformation numérique des institutions françaises. Découvrons ensemble trois de ces projets pour mieux appréhender ce que la République Numérique change à notre quotidien.

Des données publiques accessibles avec data.gouv.fr

La plateforme data.gouv.fr a été lancée le 5 décembre 2011 et a pour objectif la diffusion des données publiques de l’Etat français. C’est un projet qui dépend de l’autorité du Premier ministre et qui est géré par la mission interministérielle Etalab. Cette mission devant, dans le cadre de la politique de données ouvertes s’inscrivant dans la modernisation de l’action publique, mettre à disposition des citoyens français des données publiques stratégiques et de qualité. data.gouv.fr proposait, à son inauguration en 2011, environ 330 000 jeux de données provenant en grande partie de fichiers édités par l’INSEE. Mais la plateforme souhaite aujourd’hui couvrir de plus en plus de thèmes et de typologies d’acteurs : administration, établissements publics, collectivités territoriales. La dernière « feuille de route » relative aux objectifs d’Etalab (datant de 2013) demande de manière explicite aux membres de la mission de : 

  • Produire et présenter un catalogue de l’ensemble des données publiques librement accessibles et gratuitement réutilisables, quelle qu’en soit la source, et cela en collaboration avec les collectivités,
  • Agir pour une meilleure interopérabilité entre la plateforme data.gouv.fr et les systèmes d’informations de l’Etat et de ses partenaires (collectivités territoriales et établissements publics), mais aussi des institutions européennes,
  • Accompagner la communauté des ré-utilisateurs, pour inciter les citoyens à coproduire certaines informations ou à concevoir de nouveaux services,
  • Encourager les utilisations innovantes dans les domaines sociaux, économiques ou encore environnementaux via l’organisation de concours ou de conférences.

Les prochaines évolutions sur lesquelles la mission Etalab doit se pencher sont l’indexation des données pour une meilleure lisibilité des utilisateurs, le traitement sémantique des données afin qu’elles puissent être échangées de manière optimale et la pertinence des liens entre les données brutes et les jeux de données.Ce projet d’open data a bel et bien un impact direct sur votre collectivité et votre mission au quotidien, mais la République Numérique, c’est aussi des avancées pour le citoyen que vous êtes !

Avec la COMEDEC, vos démarches sont simplifiées

COMEDEC, ou COMmunication Electronique des Données de l’Etat Civil, est un dispositif majeur de l’action de modernisation de l’Etat, mis en œuvre par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) et le Ministère de la Justice.Son objectif est de simplifier les démarches administratives des usagers, sécuriser les échanges de données d’état civil et lutter contre la fraude documentaire à l’état civil. Avec COMEDEC, plus besoin pour l’usager de multiplier les démarches !Par exemple, pour une demande de passeport, l’usager fait simplement sa demande dans une mairie habilitée, la demande est transmise à la plateforme COMEDEC, la demande d’extrait d’acte de naissance est automatiquement transmise à la mairie de naissance, puis réceptionnée par la préfecture qui va instruire la demande.Après une phase pilote de 2012 à 2013, COMEDEC est progressivement déployé dans les mairies avec comme objectif pour fin 2016 d’avoir 650 communes adhérentes.

France Connect, ou l’accès universel aux administrations en ligne

France Connect est un projet de l’Etat qui a vu le jour en 2015. C’est un portail accessible à tous les citoyens français qui a pour objectif de simplifier la relation entre eux et l’ensemble des administrations. L’idée est venue d’un constat simple et évident : les usagers effectuent tout au long de l’année de nombreuses démarches auprès d’une multitude d’administrations différentes (impôts, CAF, Sécurité Sociale, etc.) mais ne bénéficient pourtant pas d’un socle commun et d’un parcours unique et fluide. Or, ce sont bien souvent les mêmes informations d’identification qui sont réclamées dans chaque administration.Avec France Connect, fini la ressaisie et la création de comptes intempestive. A terme, chaque citoyen disposera de sa propre identité numérique et sera ainsi reconnue de manière automatique par les différentes administrations. France Connect est encore aujourd’hui en phase de lancement mais les perspectives sont quasi-infinies ! Que pensez-vous de pouvoir visualiser votre solde de points sur votre permis de conduire en 2 clics ? Et de faire votre demande de nouveau passeport sans avoir besoin de retrouver le vieux livret de famille perdu au fond d’un tiroir ? Au travers de ces trois plateformes que nous avons pris en exemple, la République Numérique prend tout sens. Elle est universelle et a un objectif unique : faciliter la vie des citoyens en tirant partie des avantages infinis des nouvelles technologies du Numérique. Découvrez nos solutions dédiées au Secteur Public