Plus qu’une simple transformation, le secteur public doit faire face à une véritable évolution culturelle liée à la mise en place obligatoire de plateformes dématérialisées, à l’image du portail Chorus Pro qui permet l’échange des factures dématérialisées entre les organismes publics et les acteurs privés. Mais les collectivités n’avancent pas au même rythme selon leurs moyens et leur taille. Pourtant, les outils existent pour faciliter ces flux de données efficacement et en toute sécurité.

À quoi ressemblera la gestion RH et financière demain ?

L’un des principaux avantages de la dématérialisation est le gain de temps généré en interne grâce à ces flux de données automatisés et la gestion externalisée des tâches les plus chronophages et à plus faible valeur ajoutée, parmi lesquelles : la maintenance, les mises à jour, les patches de sécurité? Désormais, plus besoin d’installer une infrastructure lourde et complexe sur site : tout transite par ces nouvelles plateformes d’État et via le cloud.Ainsi, les agents sont eux aussi de plus en plus connectés et mobiles : aujourd’hui chacun peut consulter son dossier personnel depuis chez lui ou à distance par le biais d’un coffre-fort numérique. De même, chaque agent peut bénéficier de formations personnalisées établies selon ses données RH spécifiques et accéder à des modules de formation en ligne dédiés. Il peut également, par exemple, renseigner ses absences ou congés dans son dossier et anticiper les éventuelles conséquences sur son salaire.La digitalisation va ainsi considérablement modifier la relation entre agent et employeur. Bientôt, place au dossier numérique personnalisé de l’agent ! Une approche innovante qui repose sur l’optimisation des données RH et financières, et qui implique de prévoir un espace de stockage dédié à chaque agent. La collectivité devra alors recenser, dématérialiser et stocker en ligne de manière sécurisée toutes les pièces liées à l’agent pour être conformité avec le RGPD.En savoir plus : Comment Lille a su innover avec le prélèvement à la source

Renforcer la transparence vis-à-vis des citoyens

Mais la principale innovation n’est pas là. À travers l’utilisation de ses données RH et financières, hors données personnelles, l’intérêt pour la collectivité est de témoigner davantage de transparence vis-à-vis des citoyens. En effet, dans le cadre de l’open data, la collectivité aura désormais la possibilité de partager en toute sécurité et de mettre à disposition des citoyens les données qui lui sont propres.Ainsi, l’ouverture des informations financières offrira la possibilité à chaque citoyen mais aussi aux entreprises de connaître les statistiques de vente immobilière dans une rue ou une zone précise, de vérifier le taux d’endettement de la commune, d’accéder aux marchés publics’ Soit autant de données qui leur permettront d’affiner leur investissement. Une relation gagnant ? gagnant établie sur la confiance, la transparence, la sécurité? et l’innovation !

Recevez le livre blanc

Tout savoir sur la DSN, les astuces et les pièges à éviter. Téléchargez immédiatement le livre
blanc !

Téléchargez le livre blanc